Une plainte a été déposée ce mardi 15 décembre sur la table du procureur général près la Cour de cassation. C'est celle du président de la…

Congo - Kinshasa

RDC : Constant Mutamba saisit la justice sur les allégations de corruption des députés nationaux

Une plainte a été déposée ce mardi 15 décembre sur la table du procureur général près la Cour de cassation. C'est celle du président de la NOGEC et membre du FCC, Me Constant Mutamba. Ce dernier sollicite l'ouverture d'une enquête sur la répression des infractions de corruption des députés nationaux autour de la destitution du Bureau déchu  de l'Assemblée nationale. 

Le président du regroupement politique NOGEC et alliés, Me Constant Mutamba a saisi le procureur général près la cour de cassation, sur les allégations de corruption des députés nationaux autour de la destitution du Bureau Mabunda. Dans sa plainte, l'avocat a rappelé des irrégularités constatées dans la pétition  de destitution. Notamment les doublons et les dénonciations de certains élus avouant d'avoir perçu des sommes colossales.

" Certains députés ont affirmé haut et fort, avoir reçu de l'argent qui variait entre 10 000 USD, 15 000 USD et 20 000 USD chacun. Les vidéos et les messages de transfert d'argent  en font foi...
Qu'en outre, les informations en notre possession renseignement que plus de 15 000 000 USD auraient été distribués aux Députés nationaux pendant cette période, et ce au détriment du peuple congolais qui continue à croupir dans la misère la plus caractérisee", indique la plainte. 

Pour le President de la NOGEC ces actes sont incriminés par le code pénal congolais livre II. Notamment l'article 147 qui sanctionne tout fonctionnaire chargé d'un service public ou parastatal qui aura agréé des offres un acte de sa fonction.

Beni Kinkela
Journaliste et correspondant en RDC