Dans un communiqué parvenu à 54 états, la banque commerciale Ecobank RDC SA, vient de réagir au sujet du transfert  des fonds de NB…

Congo - Kinshasa

RDC : Ecobank rejette en bloc les allégations de transfert illégal des fonds du compte de NB Mining Africa à la société Astalia de Moïse Katumbi

Dans un communiqué parvenu à 54 États, la banque commerciale Ecobank RDC SA, vient de réagir au sujet du transfert  des fonds de NB MINING à la société ASTALIA conformément au jugement rendu par le tribunal de commerce de Kolwezi dans une affaire opposant cette société à NB MINING. Ledit communiqué rejette en bloc toutes les  accusations relayées par  certains médias qualifiant d'illégal le transfert fait par l' Ecobank.

Contrairement à ce qui se disent dans des réseaux sociaux, l'Ecobank révèle d'avoir exécuté la décision de justice telle que rendue. Car, en matière de recouvrement, l'acte uniforme de l'OHADA lui octroie le rôle passif. Cependant, toute appréciation de la validité d'une saisie échappe bel et bien à son contrôle et ne revient qu'aux cours et tribunaux.

"Ecobank RDC SA tient à souligner qu'elle a effectivement procédé à l'exécution d'une décision judiciaire exécutoire sur minute confirmant les saisies qui ont été opérées sur les avoirs de la société NB MINING AFRICA SA en ses livres, et, ce à la requête de la société ASTALIA INVESTMENT LTD, lesquelles lui ont été notifiées respectivement aux dates du 23 septembre 2020 et 2 octobre 2020.", indique le communiqué. 


"En tant que Tiers-saisi et conformément à l'acte uniforme de l'OHADA en matière de recouvrement, elle a un rôle passif dans l'exécution des saisies et n'a pas qualité à apprécier la validité d'une saisie qui lui est notifiée  par les instances habilitées. Elle ne peut aucunement s'opposer à leur exécution sous peine d'être condamnée aux causes de la saisie... Ce rôle revient aux instances judiciaires que les parties sont appelées à saisir pour obtenir gain de cause.", dévoile le communiqué.

Beni Kinkela
Journaliste et correspondant en RDC