« La Cour constitutionnelle du Niger a validé hier les résultats provisoires du premier tour de l’élection présidentielle, note L…

Niger

Présidentielle au Niger : Mahamane Ousmane et Mohamed Bazoum, les deux candidats qualifiés pour le second tour

« La Cour constitutionnelle du Niger a validé hier les résultats provisoires du premier tour de l’élection présidentielle, note L'Evènement à Niamey. Sans surprise, le duel entre Mohamed Bazoum et Mahamane Ousmane est confirmé pour le second tour prévu le 21 février. Mohamed Bazoum est crédité de 39,30% des voix. Il est suivi de l’ancien président, Mahamane Ousmane, avec 16,98% des suffrages. La campagne pour le second tour est donc lancée. »

Et « les jeux restent ouverts », estime Le Pays au Burkina. « Bien que le candidat Mohamed Bazoum soit à un battement de cœur de la victoire, au regard des résultats du premier tour qui le placent largement en tête (avec 22 points d’avance), pour autant, cet écart abyssal ne lui garantit pas une victoire sans bavure le 21 février prochain, surtout si les principaux candidats défaits au premier tour comme Seini Oumarou, Albadé Abouba et Ibrahim Yacouba font bloc derrière Mahamane Ousmane, dans un pays où la variable identitaire prime sur les programmes politiques dans le choix des électeurs. (…) On comprend donc l’optimisme quasi surréaliste de Mahamane Ousmane, pointe Le Pays, qui rêve de reconquérir par les urnes le pouvoir qu’il avait perdu par les armes en 1996 (…). Et dans le camp d’en face, celui de Mohamed Bazoum, on ne dort pas sur ses lauriers : des négociations auraient commencé en coulisses dès la proclamation des résultats du premier tour afin d’obtenir des ralliements même opportunistes d’adversaires politiques, qui lui permettraient de transformer l’essai dans exactement trois semaines. »

Rédaction
Journaliste