Arrivé dans l’après-midi de mercredi 10 février à l’aéroport d’Orly (France), le président de la République, Ismaïl Omar Guelleh, a été…

Djibouti

Paris réserve un accueil chaleureux au Président Guelleh

Arrivé dans l’après-midi de mercredi 10 février à l’aéroport d’Orly (France), le président de la République, Ismaïl Omar Guelleh, a été accueilli et salué à sa descente d’avion par la secrétaire d’Etat à l’Economie, Olivia Gregoire.

Reçu au pavillon d’honneur, il fut également salué par un important comité d’accueil comprenant des ambassadeurs de pays amis, des personnalités civiles et militaires, des représentants du milieu d’affaire français ainsi que de citoyens djiboutiens établis en France et venus nombreux pour lui rendre hommage et lui souhaiter la bienvenue.

Le chef de l’Etat djiboutien est à cette occasion à la tête d’une forte délégation composée notamment du ministre des affaires étrangères et de la coopération internationale, Mahmoud Ali Youssouf, de l’ancien premier ministre et actuel parlementaire et président du groupe d’amitié Djibouti-France, Dileita Mohamed Dileita, de l’ambassadeur de la république de Djibouti auprès de la république française, Ayed Mousseid Yahya, du président de l’autorité des ports et des zones franches, Aboubaker Omar Hadi, du directeur général de l’EDD, Djama Ali Guelleh, du 1er vice-président de la Chambre de commerce de Djibouti (CCD), Abdallah Ibrahim Abdallah, et d’un nombre d’hommes d’affaires djiboutiens dont le Pdg du groupe Kamaj, Houssein Mahamoud Robleh.

Ainsi, c’est sur invitation de son homologue français Emmanuel Macron que le Président Guelleh effectue une visite officielle de 72 heures en France ; visite placée sous le signe du renforcement des relations d’amitié et de coopération entre les deux pays et les deux peuples.

Au programme de cette visite de haut niveau, on note particulièrement une réunion en tête-à-tête et des entretiens en privé entre les deux chefs d’Etat, Ismaïl Omar Guelleh et Emmanuel Macron, vendredi à l’Elysée.

Constituant un moment fort de cette visite officielle, l’audience entre le Président Guelleh et son homologue français déclinera des orientations propices au renforcement des liens, déjà privilégiés, entre les deux pays qui devront être étendus à tous les secteurs du développement notamment économique.

Elle disposera également à l’imagination de procédés efficients et de nature à générer des résultats rapides dans les conventions d’intention précédemment révélées par les deux pays et relatives à la réalisation d’un plus grand engagement des opérateurs français dans le développement djiboutien.

Preuve d’ailleurs que la coopération économique couvre un volet essentiel de la mission du Président Guelleh en France, il rencontra une délégation du mouvement des entreprises de France (MEDEF), la principale organisation du patronat français. A noter que cette réunion avec le MEDEF aura lieu en présence d’une importante délégation du secteur privé djiboutien accompagnant le chef de l’État dans le cadre de ce déplacement.

Autre moment fort de cette visite du président Ismaïl Omar Guelleh à Paris : c’est en effet les hommages rendus au président de la république de Djibouti aux Invalides.

Le président de la République sera par ailleurs reçu à un déjeuner offert par la présidence du sénat et, au cours de cette visite aussi, le président Guelleh recevra tour à tour les ministres français des affaires étrangères et de la défense.

Le président de la République sera aussi reçu par le président du MEDEF international, Roux De Bezieux, et aura un entretien avec la secrétaire générale de la francophonie.

En outre, il y a un certain nombre d’accords qui seront signés, parmi lesquels : la déclaration d’intention sur la renégociation du traité de coopération en matière de défense, qui sera signée par le ministre djiboutien des affaires étrangères et la ministre française des armées.

Il y a aussi la déclaration d’intention relative à la protection des investissements et la feuille de route sur la coopération au développement qui seront signées par les chefs de la diplomatie des deux pays.

D’autre part, un accord-cadre de coopération scientifique et technique entre l’institut de recherche pour le développement (IRD) et le ministère de l’enseignement supérieur djiboutien sera signé par la directrice générale de l’IRD et le ministre des affaires étrangères djiboutien.

Un autre accord-cadre mais celui-ci relatif à la coopération décentralisée avec la région Sud-Provence Alpes Côte d’Azur sera signé par les deux ministres des affaires étrangères, suivi d’une lettre d’intention entre cette région et Djibouti qui sera signée par le président de la région, Renaud Muselier, et le ministre Mahmoud Ali Youssouf.

Sans oublier aussi le contrat entre Engie et l’opérateur public Electricité de Djibouti pour la construction de plusieurs centrales solaires, de l’ordre de 32 million d’euros, qui sera signé entre le directeur général de l’EDD, Djama Ali Guelleh, et le président de la filiale d’Engie concernée (Ausar Energy), Franck Tannery.

Et enfin le contrat de partenariat entre Accor et le groupe hôtelier djiboutien Kamaj pour la construction et l’exploitation d’hôtels qui s’élève à 20 millions d’euros.

Ce dernier contrat sera signé par le pdg d’Accor, Sébastien Bazin, et Houssein Mahamoud Robleh, pdg du groupe Kamaj.

 

Priscilla Wolmer
Directrice de la rédaction