Joe Biden et Xi Jinping se sont parlé. C’est la première conversation téléphonique entre les présidents chinois et américain depuis le…

Bientôt un retour à la normale des relations sino-américaines ?

Le call de Joe Biden à son homologue chinois : Hong Kong, Taïwan et les Ouïghours

Joe Biden et Xi Jinping se sont parlé. C’est la première conversation téléphonique entre les présidents chinois et américain depuis le changement d’équipe à la Maison Blanche. Lutte contre le changement climatique et pandémie de Covid-19, il y a là un geste de bonne volonté à la veille du Nouvel an chinois, même si les sujets de divergence demeurent sur Hong Kong et le sort des Ouïghours.

Bientôt un retour à la normale des relations sino-américaines ? Pour la forme : un coup de fil avant l’entrée dans l’année du bœuf et les grandes vacances de printemps en Chine, cela se fait et cela accompagne la volonté de recoller les morceaux après quatre années de tensions pendant lesquelles Washington et Pékin ont fini par ne plus se dire bonjour.

L'éditorialiste du Global Times voit ainsi dans cet échange un signe de « respect mutuel ». « Respect », « équité », ce sont aussi les mots de Xi Jinping, cité par l'agence officielle Xinhua. Voilà pour le fond : « La confrontation serait une catastrophe », il faut l’éviter, a insisté le président chinois, malgré « des points de vue différents » qui ne manquent pas.

Xi Jipping

Les affaires intérieures de la Chine qui dérangent les États-Unis

Selon le communiqué de la Maison Blanche, Joe Biden a « souligné ses préoccupations fondamentales concernant les pratiques économiques coercitives et injustes de Pékin, la répression à Hong Kong, les violations des droits de l’homme au Xinjiang et les actions de plus en plus affirmées dans la région, y compris envers Taïwan. » Autant de points considérés par son homologue chinois comme relevant des « affaires intérieures de la Chine ». 

Jioe

Rédaction
Journaliste