Constant comme son prénom l'indique, le président de la NOGEC, Constant Mutamba est resté constant et immuable dans ses convictions…

Congo - Kinshasa

Adhésion à l'Union Sacrée : Constant Mutamba dit non et réitère son appartenance au FCC

Constant comme son prénom l'indique, le président de la NOGEC, Constant Mutamba est resté constant et immuable dans ses convictions politiques. Sa formation politique et lui, ont jugé bon de demeurer et poursuivre leur lutte visant le renouvellement de la classe politique congolaise au sein du Front Commun pour le Congo ( FCC ), dont l'ancien Président de la République, Joseph Kabila est l'autorité morale.

Dans un communiqué signé en date du 16 janvier dont une copie parvenue à votre rédaction, la NOGEC a rendu public le résultat  de ses consultations. Ledit communiqué dévoile que la NOGEC et son Président Constant Mutamba restent dans le FCC et refusent de traverser à l'Union Sacrée, à l'instar des autres membres du FCC qui ont rejoint le camp Tshisekediste.

« …Ainsi, la NOGEC renouvelle son engagement à lutter efficacement pour le renouveau politique au sein du Front Commun pour le Congo (FCC) en particulier et de la classe politique congolaise en général », indique le communiqué.

La réaffirmation et la reconfirmation de la position de NOGEC dans le FCC, viennent de mettre fin aux rumeurs qui circulent dans des réseaux sociaux sur la prétendue ambition de Constant Mutamba d'adhérer à l'Union sacrée. 

Il sied à rappeler que la Nouvelle Génération pour l'Emergence du Congo (NOGEC) a organisé du 14 au 16 janvier 2021, des consultations internes dont l'objectif a consisté à recueillir les avis des militants révolutionnaires sur la situation politique délétère qui prévaut actuellement en République Démocratique du Congo.

Beni Kinkela
Journaliste et correspondant en RDC