Congo-B : les forces de défense et de sécurité votent en avance pour les législatives du 10 juillet

Les militaires, policiers et gendarmes du Congo-Brazzaville sont attendus lundi 4 juillet aux urnes pour élire les députés, les conseillers locaux et municipaux, lors du deuxième vote anticipé pour ces catégories. Le reste de la population sera convoqué le 10 juillet. La Commission nationale électorale indépendante (CNEI) affirme avoir réuni toutes les conditions pour un bon déroulement des opérations de vote.

Rédaction
Journaliste