Le ministre des Affaires étrangères de la République populaire de Chine est arrivé, hier, jeudi 6 janvier, aux Comores où il clôture…

Chine, plus grand partenaire économique des Comores

Chine : Wang Yi, le ministre des Affaires étrangères en visite aux Comores

Le ministre des Affaires étrangères de la République populaire de Chine est arrivé, hier, jeudi 6 janvier, aux Comores où il clôture sa visite en Afrique. Comme le veut la tradition chinoise, c’est sur ce continent que se déroule la première visite annuelle à l’étranger du chef de la diplomatie. Wang Yi a été accueilli par son homologue comorien avec qui il a également donné un point de presse conjoint avant d’être reçu par le président Azali Assoumani durant près d’une heure. Au menu des discussions, les aides à apporter à l’archipel en matière de santé, d’infrastructures et d’économie. 

Des entreprises fortes ont été mises en avant avec des délais ambitieux notamment dans le domaine de la santé. Dhoihir Dhoulkamal, le ministre des Affaires étrangères a annoncé que la Chine s’était engagée à accompagner les Comores pour éradiquer cette maladie qu’est le paludisme d’ici 2025 ainsi que dans la lutte contre le Covid-19. Que ce soit pour le vaccin ou que ce soit pour le matériel médical aussi longtemps que le pays en aurait besoin.

La Chine, plus grand partenaire économique

Le chef de la diplomatie comorienne n’a pas hésité à clairement désigner la Chine comme le plus grand partenaire économique des Comores. La continuité de la huitième conférence ministérielle sur la coopération sino-africaine à Dakar a été évoquée : « Nous avons aussi reçu l’assurance qu’à travers le programme Focac, qui unit la Chine et l’Afrique dans le cadre de l’organisation de projets de développement, des projets comoriens pourront voir le jour et sont prioritaires. »

Wang Yi, quant à lui, a rappelé que les Comores bénéficiaient à la fois du Focac, de la relation bilatérale privilégiée et de la coopération sino-arabe du fait de l’appartenance de l’archipel à la Ligue des pays arabes.

Rédaction
Journaliste