Un budget social qui a été adopté jeudi 30 décembre par le Conseil national de transition tchadien, l’organe qui joue le rôle de parlement…

Tchad

Tchad : vote d'un budget 2022 très social par le Conseil national de transition

Un budget social qui a été adopté jeudi 30 décembre par le Conseil national de transition tchadien, l’organe qui joue le rôle de parlement pendant la période de transition. Estimé à plus de 1 300 milliards de francs CFA, le budget 2022 du Tchad compte acheter la paix sociale en accordant beaucoup d’avantages.

C’est la première fois depuis 2016 que la fonction publique tchadienne va pouvoir recruter. 5 000 postes seront ouverts. Fin janvier, les militaires payés au forfait depuis des années auront une augmentation, leurs salaires seront revalorisés au même niveau que les fonctionnaires civils.

Ces bonnes nouvelles sont favorisées par la hausse du prix du baril de pétrole et le moratoire sur le service de la dette décidé par le Fonds monétaire international pour aider les États à supporter les effets de la pandémie du Covid-19.

Pardonner pour mieux percevoir les taxes

Pour mieux recouvrer les impôts et taxes en 2022, le gouvernement a décidé de déclarer une « amnistie fiscale » pour les opérateurs économiques de bonne foi. Le ministre des Finances et du budget, Tahir Hamid Nguilin, explique le fonctionnement : « Si vous venez et que vous payez le principal, nous amnistions les pénalités et les poursuites. Au Maroc, il y a eu ça. Au Cameroun, il y a eu ça concernant les impôts fonciers. Donc nous avons sollicité l'accord des hautes autorités puisque l'atmosphère globale est au pardon. »

Avec l’embellie annoncée, le Tchad devrait connaître un taux de croissance de 4,1% en 2022. Une croissance dont les syndicalistes interrogés attendent de voir notamment dans le panier de la ménagère avant de croire.

Rédaction
Journaliste