Chili : incidents à Santiago après l'annonce du décès d'une journaliste blessée par balle le 1er mai

Une journaliste, blessée par balle lors de violences survenues en marge des manifestations du 1er mai à Santiago du Chili, est décédée jeudi, a indiqué l'hôpital où elle était soignée, ce qui a déclenché mobilisations et incidents dans la capitale. La jeune journaliste avait reçu une balle dans la tête provoquant une hémorragie cérébrale, a expliqué le chef de l'unité de soins intensifs de l'hôpital public de Santiago, dans le communiqué de l'établissement. La semaine dernière, trois auteurs présumés de la fusillade ont été arrêtés et celui suspecté d'avoir tiré sur la journaliste a été placé en détention provisoire pour homicide involontaire et possession illégale d'arme à feu.

Priscilla Wolmer
Directrice de la rédaction